“Nous voulons être clairs sur le fait que le changement des conditions d’utilisation n’affecte en aucun cas le caractère privé de vos messages”. Après avoir menacé de fermer votre compte si vous refusez le partage de données avec Facebook, Whatsapp fait face à la polémique. Pour apaiser les tensions, et probablement pour récupérer les nombreux utilisateurs qui ont quitté la plate-forme pour la concurrence, l’application de messagerie a publié un communiqué détaillant précisément quelles données sont en réalité partagées avec Facebook.

Pour commencer, Whatsapp tient à rappeler qu’elle n’a pas accès aux messages, appels et autres groupes de discussion. Les données de localisation et de contact ne seront pas non plus collectées par le groupe. “Nous ne pouvons pas voir vos messages privés, Facebook ne le peut pas non plus”, martèle à plusieurs reprises la firme. Cette dernière rappelle également la possibilité de configurer la disparation des messages, ainsi que de télécharger ses données personnelles afin de mieux comprendre ce qui est collecté.

Whatsapp n’enregistre que les discussions avec les entreprises

La réalité est donc toute autre. Selon Whatsapp, le changement des conditions d’utilisation ne lui donne que la possibilité d’accéder aux conversations avec les entreprises. La firme se dédouane d’ailleurs rapidement de toutes les rumeurs d’espionnage en rappelant que “toutes les communications par téléphone, email ou Whatsapp avec une entreprise induit que celle-ci peut voir ce que vous dites et peut donc utiliser cette information à ses propres fins marketing”.

Conscient de cet enjeu, l’application informe systématiquement l’utilisateur dès qu’une conversation avec une entreprise est partagée avec Facebook. Rappelons par ailleurs que les utilisateurs européens ne sont pas obligés de partager leur donnée avec le réseau social. La stratégie de Whatsapp repose donc sur la volonté de créer une passerelle entre l’application et les entreprises présentes sur Facebook, afin d’une part de faciliter la communication avec le consommateur et, d’autre part, de mieux cibler les publicités affichées sur le réseau social.

About Author

admin

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 ⁄ 2 =